Fév
2
2015

Les jeux d’argent sont-ils vraiment risqués pour votre compte en banque ?

Si pour certains le jeu n’est qu’un simple divertissement, une simple plaisir ou juste une parenthèse de distraction dans le quotidien. Pour d’autre, il est une vrai source de revenue car a changé leur vie. Nombreux sont ceux qui sont devenus millionnaires avec le jeu, mais cette chance ne sourit pas toujours à tout le monde. La plus part des personnes accros aux jeux d’argents ont tous des soucis avec leur compte en banque ou contractent d’énormes dettes. A cet effet, jusqu’à quel point le jeu d’argent s’avère-il être dangereux pour nos comptes bancaires ?

L’addiction aux jeux :

Une personne est en proie aux jeux lorsqu’au fil du temps, le plaisir de jouer laisse place à l’obsession. Face à cette pulsion, le joueur consacre de plus en plus de temps au jeu, et en oublie même tout ce qui l’entoure. Il peut même arriver jusqu’à mentir à son entourage, à changer de comportement pour devenir agressif ou à s’isoler. Arrivé à ce stade, même si le sujet fait des efforts pour y échapper, son envie de jouer devient irrépressible et prend toujours le dessus. C’est ce comportement qui va s’avérer être un danger pour le compte bancaire de la personne. Etant impulsif aux jeux, il va être tenté de toujours rejouer donc de puiser dans ses économies et dans plus de la majorité des cas s’endettent. Mais cette addiction aux jeux n’est pas seulement un risque pour le compte en banque, mais vraiment pour la vie du sujet. Certaines personnes ont des ménages détruits par cette manie tandis que d’autres se sont déjà tournés au suicide.

Comment en sortir ?

Actuellement, l’addiction aux jeux est sérieusement considérée comme une maladie psychologique et des thérapies de sevrage existent afin de sauver l’économie et la vie des patients. Ainsi, pour préserver son compte en banque, le patient doit se donner aux thérapies comportementales comme les techniques de sensibilisation, les thérapies anonymes de groupes ou la consultation d’un psychologue spécialisé. Malheureusement, aucun traitement médicamenteux n’a pu donner de vrais résultats concrets jusqu’à maintenant.

À propos de l'auteur:

Comments are closed.